Le Théâtre Nomade est né du désir d'amener le théâtre au coeur de la population rurale avec l'ambition d'y défendre des spectacles de qualité qui soient accessibles au plus grand nombre.

Parallèlement à ses études au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris, Karl Eberhard, fonde Le Théâtre Nomade en 2008 et l'installe en Bourgogne. Dès lors, chaque été la compagnie pose ses tréteaux sur les places de villes et de villages de Bourgogne. Ainsi sont jouées et mises en scène par Karl Eberhard : La Jalousie du Barbouillé et Le Médecin Volant de Molière (2008), Macbett d'après Ionesco (2009), Les Gueux d'après Ruzzante (2011), Le Café d'après Goldoni (2014), et Les Fourberies de Scapin de Molière (2017).

En 2010, 2012, 2013 et 2015 sous l'impulsion de l'équipe, le Théâtre Nomade se risque à la création et l'écriture collective avec les spectacles : La Dernière Noce, El Gringo, PIRATES puis Le Divorce de Grand-Mère. Chaque année les tournées s'étoffent et l'équipe s'agrandit.

Depuis 2013, le Théâtre Nomade est parti à la conquête d'un nouveau territoire La Corse, terre d'origine de plusieurs membres de la compagnie.

Avec ses spectacles le Théâtre Nomade a joué au Théâtre de l’Épée de Bois, à Théâtre en mai à Dijon, au Jeune Théâtre National, au festival Passeportes, au festival des Perthuis, au festival Lune amitiés, à la Fabrique de Missery, au festival de Château- Neuf, au festival Tréteaux dans la soirée à Auxerre, au festival Scènes d'été à Beaune ...